Aller à la page d'accueil Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au plan du site

Les volontaires britanniques, en première ligne lors de la Bataille de la Somme

volontaires britanniques
Les « bataillons de copains » sont des unités ayant réuni des volontaires, s’étant engagés pour combattre au sein de l’armée britannique. Beaucoup ont connu leur première offensive violente dans la Somme en 1916 et font partie des pertes effroyables de la bataille.

En 1914, l’empire colonial britannique dispose d’une armée professionnelle. Lorsque la guerre éclate à l’été, le nombre de combattants est insuffisant et le recrutement de volontaires issus de tout l’empire britannique débute. La bataille des frontières cause de lourdes pertes côté britannique, particulièrement dans le secteur de Mons, en Belgique. Enrôler plus d’hommes devient une nécessité. Les volontaires s’engagent en masse, notamment par patriotisme ou pour défendre leurs valeurs et leurs libertés, notamment au sein des « pals batallions » ou bataillons de copains.

Les troupes de l’armée britannique situées dans la Somme en 1916 sont pour beaucoup des « bataillons de copains », non-expérimentés et n’ayant pas connu de grande bataille. Ils ont généralement été levés par des comités de notables et d’industriels locaux. Les mêmes origines géographiques facilitent l’émulation dans l’engagement et l’esprit de camaraderie de ces unités, dans lesquelles on retrouve des personnes de tout milieu social.
La bataille de la Somme a bouleversé par sa violence et ses très nombreuses victimes, a entraîné de nombreuses pertes dans ces unités spécifiques. John Harris écrit à propos de son bataillon de copains de Sheffield : « Deux ans à construire. Dix minutes à détruire. Telle fut notre histoire. »

Le bataillon « McCrae » du 16th Royal Scots est l’un des plus renommés. Des sportifs célèbres écossais, principalement footballeurs, se sont engagés, entraînant une grande vague de mobilisation dans le milieu du sport et des clubs de supporters. Il s’est distingué à Contalmaison le 1er juillet 1916, enfonçant les lignes ennemies. Un Cairn (monument écossais) y a été érigé en 2004, en l’honneur du bataillon, pour saluer la mémoire de ces hommes unis dans le sport, l’engagement et le sacrifice pour la patrie.

 

À la une

Les volontaires britanniques, en première ligne lors de la Bataille de la Somme